Rendez-vous
  • 0749514309
  • 57 Bis Route de Lisieux, 27500 Pont-Audemer
  • Lun au Ven 9:00h à 19:00h

L’impact de votre sommeil sur votre santé et votre bien-être ?

Chers lecteurs,

Avez-vous déjà pris le temps de réfléchir à la qualité de votre sommeil et à son impact sur votre santé et votre bien-être ?

Les Bienfaits du sommeil et de la réflexologie:

Le sommeil joue un rôle crucial dans notre santé et notre vie quotidienne. Il permet au corps de se reposer, de se régénérer et de consolider les souvenirs. Un sommeil de qualité améliore la concentration, la mémoire, l'humeur et renforce le système immunitaire.

La réflexologie offre une approche naturelle pour améliorer la qualité du sommeil. En stimulant les zones réflexes des pieds, des mains , elle favorise la relaxation, réduit le stress et rétablit l'équilibre du corps.

Pour optimiser vos nuits, adoptez également de bonnes habitudes de sommeil comme maintenir un horaire régulier, créer un environnement propice au repos et pratiquer des techniques de relaxation.

Tout savoir sur les habitudes de sommeil des Français en 2024

Selon les données de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (source : [https://institut-sommeil-vigilance.org/]), les habitudes de sommeil des Français en 2024 révèlent une tendance préoccupante.

Il s’avère que les français accumulent une dette de sommeil en semaine , mais aussi, une moins bonne récupération en week-end ou lors des congés.

Voici quelques chiffres pour vous situer et reconnaître si vous êtes dans ces différentes situations :

Quelles sont les habitudes de sommeil des Français en semaine ou les jours de travail ?

Les habitudes de sommeil des Français révèlent une moyenne de 6 heures et 42 minutes de sommeil en semaine et durant les jours de travail, ce qui indique une perte de 16 minutes par rapport à 2023 (6 heures et 58 minutes). En moyenne, ils se couchent à 23h06, bien que cette heure soit plus tardive chez les jeunes adultes, atteignant 23h43 chez les 18-24 ans. Le réveil survient généralement à 6h24, avec des différences notables entre les tranches d'âge et les actifs/inactifs, s'étendant de 7h10 chez les jeunes adultes à 6h47 chez les inactifs. Comparativement, les données de 2019 indiquaient un réveil à 7h03, qui avait diminué à 6h28 en 2023. Enfin, le temps nécessaire pour s'endormir est en moyenne de 37 minutes, tandis qu'il est plus long chez les jeunes adultes, atteignant 53,3 minutes pour les 18-24 ans.

Quelles sont les habitudes de sommeil des Français le week-end ou les jours de congés ?

En moyenne, les Français bénéficient de 7 heures et 25 minutes de sommeil les weekends et jours de congés, ce qui représente une diminution de 15 minutes par rapport à 2023 (7 heures et 40 minutes). Le coucher moyen est à 23h46, bien que cette heure soit plus tardive chez les jeunes adultes, se situant à 00h39 chez les 18-24 ans. Le réveil survient en moyenne à 7h33, avec des différences significatives entre les tranches d'âge et les actifs/inactifs, allant de 7h10 chez les jeunes adultes à 6h47 chez les inactifs. En comparaison, les données de 2019 indiquaient un réveil à 8h22, qui avait diminué à 7h29 en 2023. Pour ce qui est du temps nécessaire pour s'endormir, il est en moyenne de 40 minutes, une augmentation par rapport aux 28 minutes enregistrées en 2023.

Toujours suivant les données de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance, pour 43% des sondés, les principaux troubles du sommeil observés sont :

1.Insomnie : Nombreux sont ceux qui luttent avec des difficultés à s'endormir ou à rester endormis.

2.Troubles du rythme du sommeil : Les horaires irréguliers et décalés de travail perturbent le cycle naturel du sommeil, entraînant des difficultés à maintenir un rythme régulier de repos.

3. Apnées du sommeil : Ces interruptions involontaires de la respiration pendant le sommeil sont également fréquentes et peuvent avoir des conséquences graves sur la santé à long terme.

Ils en existent bien d’autres malheureusement et nous pouvons tous être concernés par*:

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR), également connu sous le nom d'impatiences nocturnes, se manifeste par des sensations désagréables dans les jambes, comme des picotements, qui surviennent principalement la nuit et sont soulagées par le mouvement. Les personnes affectées ressentent souvent le besoin de bouger fréquemment leurs jambes pour atténuer ces sensations, ce qui peut perturber considérablement leur sommeil et entraîner une fatigue diurne et une somnolence.

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) survient fréquemment chez les individus ayant subi des événements traumatiques tels que des accidents, des agressions ou des actes de violence. Les symptômes incluent des cauchemars récurrents, des flashbacks et des souvenirs perturbants qui surgissent pendant le sommeil, entraînant une perturbation significative de la qualité et de la durée du sommeil. Les personnes souffrant de TSPT peuvent également rencontrer des difficultés d'endormissement, des réveils fréquents, des insomnies et des cauchemars persistants, compromettant ainsi leur sensation de repos au réveil.

Comprendre Les Mécanismes du sommeil :

Les cycles de sommeil présentent des variations tout au long de la nuit. La première moitié du sommeil est caractérisée par un sommeil profond, tandis que la seconde moitié est principalement constituée de sommeil léger et paradoxal.

Le sommeil lent léger marque le début du sommeil, où les yeux se ferment et la respiration se calme. Durant cette phase, il est facilement perturbé et il est essentiel qu'elle se déroule dans des conditions optimales.

Ensuite, vient le sommeil lent profond, où l'on est profondément endormi, la respiration et le cœur battent régulièrement, et il est difficile de se réveiller. Cette phase représente une période de récupération physique importante.

Le sommeil paradoxal, quant à lui, est associé à des rêves intenses. Malgré un corps totalement relâché, l'activité cérébrale est intense, d'où le nom paradoxal. Sa durée augmente progressivement au cours de la nuit.

Ces stades de sommeil restent constants tout au long de la vie, mais leur organisation varie selon l'âge et les individus. En somme, chacun réagit différemment face au sommeil.

Plusieurs Hormones impliquées dans le sommeil :

La mélatonine , souvent désignée comme l'« hormone du sommeil », produite par la glande pinéale ou épiphyse, est essentielle pour réguler le cycle veille-sommeil.

Elle est libérée en l'absence de lumière dès la tombée de la nuit pour faciliter l'endormissement. Sa sécrétion est favorisée en conditions d'obscurité. Une production adéquate de mélatonine est indispensable pour garantir un sommeil de qualité.

Le cortisol, également connu sous le nom d'« hormone du stress », agit en opposition à la mélatonine en maintenant l'état de veille. Il joue un rôle crucial dans la régulation du rythme circadien.

L'adénosine, moins célèbre que la mélatonine et le cortisol, est néanmoins une hormone essentielle dans la régulation du sommeil. Sa production est liée à la demande énergétique de l'organisme pendant la période d'éveil. En résumé, plus notre activité physique est intense, plus nous libérons d'adénosine, qui s'accumule tout au long de la journée. Lorsque son niveau atteint un certain seuil, elle favorise l'endormissement.

Cette corrélation entre l'activité physique et la production d'adénosine explique en partie pourquoi les personnes âgées ont tendance à être moins actives et rencontrent plus de difficultés à s'endormir. En effet, avec l'âge, la capacité à maintenir un niveau d'activité élevé diminue, ce qui peut compromettre la qualité du sommeil.

Des séances de réflexologie pour mieux dormir :

La réflexologie, en tant qu'approche complémentaire à la médecine conventionnelle, vise à stimuler des zones réflexes situées sur les pieds et les mains, le visage , en correspondance avec divers organes et parties du corps. Lorsqu'une pression est appliquée sur ces points/zones réflexes, un influx nerveux est initié, cheminant jusqu'à la moelle épinière.

De là, le signal est transmis au cerveau, qui interprète les informations reçues et déclenche des réponses adaptées. Cette stimulation agit également sur le système nerveux autonome, responsable de la régulation des fonctions automatiques telles que la digestion, la respiration et le rythme cardiaque.

Les réponses du corps à cette stimulation varient d'une personne à l'autre et selon le type de stimulation employée, mais peuvent inclure une diminution de la tension artérielle, une augmentation de la production d'endorphines et une relaxation générale du corps.

Ainsi, la réflexologie favorise l'autorégulation du corps et contribue à restaurer ses fonctions physiques, émotionnelles et mentales.

Que vous souffriez de troubles du sommeil occasionnels ou chroniques, la réflexologie offre une approche non invasive pour retrouver un sommeil réparateur et améliorer votre qualité de vie globale.

👩‍⚕️ Il est toujours bon de rappeler que la réflexologie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle et que votre réflexologue ne peut pas faire de diagnostic , de modifier votre traitement ou de participer à une décision thérapeutique. Conformément à la (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article I.489 et de l’arrêté du 08.10.1996) La pratique de la réflexologie ne peut être en aucun assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais une technique de bien-être physique et la détente libératrice de stress.

Parlez-en à votre médecin pour une approche complémentaire de votre bien-être !

N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur la façon dont cette thérapie peut vous aider à mieux dormir et à vivre en meilleure santé. Je reste à votre écoute , et je vous accompagne pour partager plus de conseils pour améliorer votre bien-être que ce soit avec les séances de réflexologie mais aussi avec des conseils en aromathérapie.

Avec toute ma bienveillance, Josiane Hunout 🌺 La Biche Aux Pieds D’Airain 🌿🦌🌟Au service de la sérénité et du bien-être. Adhérente au Syndicat Professionnel des Réflexologues et Déléguée Départementale de l’Eure.

Posté dans Bien-être, Réflexologie le 16 mai 2024.